"Communicating Jacket" est un projet élaboré dans le cadre de l'atelier arts numériques à l'École Supérieure des Arts Plastiques et Visuels (ESAPV) par Ivan Razine et David Bormans au cours de l'année académique 2008-2009.

/// Étapes de réalisation


L'idée de réaliser un veste interactive nous est venue dans le courant de l’année académique 2007-2008. Cependant, nous n'avions pas les connaissances nécessaires dans le domaine de l'électronique pour réaliser un projet aussi complexe. C'est pour cette raison que nous avons d'abord développé un projet scolaire intitulé «Détecteur de radiation» qui simulait le fonctionnement d'un compteur Geiger. Cette petite installation Arduino était composée d’un capteur à ultra-sons, de 4 LEDs et d’un piézomètre qui réagissaient différemment selon la distance entre l'objet détecté et le capteur.

Au cours de l'année académique suivante, nous avons décidé de nous lancer dans la conception de la veste interactive, baptisée en premier lieu « Fish 'n Chips Jacket ». Nous avons commencé dans un premier temps par établir les objectifs et dresser une liste des composants. Plusieurs semaines furent nécessaires pour que nous puissions avoir une idée claire de ce que nous souhaitions développer ainsi que pour commander et réceptionner le matériel.


Le matériel en mains, nous avons réalisé un second projet Arduino qui s'est inscrit dans le cadre des journées portes ouvertes de l'ESAPV. Celui-ci nous a permit d’acquérir les connaissances nécessaires pour maîtriser le nouveau télémètre à ultrasons Maxbotix. "Ultrasonic height finder" comme nous l'avons appelé, est une application permettant au visiteur de redécouvrir la taille de son corps, un aspect de sa physiologie mis à l'écart après l'adolescence. Le visiteur se place en dessous du capteur accroché au plafond et appuie sur un bouton collé au mur. Ce bouton est doublé d'une LED rouge qui s'allume lorsque le capteur prend des mesures. Au bout de 3 secondes la LED s'éteint et le visiteur peut consulter sa taille sous forme graphique sur l'écran situé en face de lui.


Ensuite, nous avons continué les différents tests du matériel: comment afficher des images sur la matrice à LEDs, comment générer automatiquement le code pour la matrice (élaboration d’une application flash), comment faire interagir un capteur à ultra-sons avec une matrice à LEDs, comment fonctionne la communication en série entre deux Arduino, comment fonctionne le module de lecture VMusic2 etc.


Arrivés à un code stable, nous avons monté le matériel sur une veste de test afin de vérifier le bon fonctionnement et la manière la plus efficace d’intégrer tous les composants. Ensuite nous avons monté les composants sur la veste finale.


DIFFICULTÉS:


Lors de la réalisation du projet nous nous sommes confrontés aux divers difficultés de nature matérielle. En effet, après avoir reçu les capteurs Maxbotix LV-EZ4, nous nous sommes rendus compte qu'ils ne convenaient pas pour notre application initiale en raison de leur rayon d'ondes extrêmement directionnel. C'est pour cette raison que nous avons élaboré une deuxième application pour la veste, où les capteurs directionnels possèdent toute leur importance. Quant à la seconde matrice à LEDs prévue à l'arrière de la veste, elle s'est révélée défectueuse et nous avons dû opter pour une seule matrice à LEDs sur le devant de la veste.

Lire plus / moins

/// Fonctionnement de la veste


L'objectif était de créer une veste interactive qui permettrait de communiquer à autrui l'espace personnel du porteur. Cet espace personnel est propre à tout individu et se mesure de façon générale selon les paramètres suivants: la longueur du bras définit l'espace personnel devant l'individu, la longueur de la main définit l'espace des deux côtés et la longueur du corps définit l'espace de derrière. L'intérêt du projet se situe au niveau de la communication car il s'agit de laisser s'exprimer la technologie à la place de l'individu, indépendamment de la volonté de celui-ci.

QUELQUES MOTS D'INTRODUCTION:


Cette communication se produit grâce à des capteurs à ultra-sons, incorporés dans le vêtement, qui détectent la présence humaine autour du porteur. Lorsqu'une présence est signalée, les capteurs enclenchent une réaction visuelle et sonore au niveau de deux matrices à LEDs et un piézomètre incorporés dans la veste. Les matrices affichent des pictogrammes en fonction de la proximité et le son émis par le piézomètre signale à l'individu qui a franchi l'espace personnel du porteur que sa présence n'est pas souhaitée.


La conception de ce projet se place dans un contexte où l'évolution technologique influe sur le comportement de l'individu au sein de la société. En effet, la communication verbale perd son importance au profit de la communication virtuelle et c'est dans cette logique que le projet de « Communicating Jacket » exprime d'une certaine manière l'aboutissement de cette communication virtuelle où l'individu n'a plus besoin de s'exprimer.


Lors du développement du projet plusieurs modifications furent apportées à la conception initiale. Au niveau du matériel, une seule matrice à LEDs est désormais utilisée, elle se situe au niveau de la poche supérieure gauche du vêtement. Concernant le piézomètre, celui-ci est remplacé par un module de lecture de fichiers audio numérisés. Ce module fonctionne comme un synthétiseur vocal dans la mesure où il permet de lire des phrases pré-enregistrées grâce à une mini enceinte dissimulée dans la veste.


SON FONCTIONNEMENT:


Nous avons décidé de créer deux applications différentes pour la veste. La première application s'apparente à la conception initiale. Lorsque l'espace personnel est franchi, un pictogramme de la matrice et un message sonore signalent à l'individu concerné que sa présence n'est pas souhaitée. Cette application requiert quatre capteurs à ultra-sons et fonctionne indépendamment de la volonté du porteur.


La seconde application nécessite au contraire une participation de la part du porteur. Deux capteurs à ultra-sons placés sur la paume des mains permettent de contrôler la détection de présence grâce aux mouvements directionnels que le porteur effectue. De plus, une console fut élaborée pour agrandir ou rétrécir le rayon de détection, ainsi que pour changer le mode de communication.


En effet, nous avons conçu deux modes de communication, permettant d'exprimer des messages soit sympathiques soit antipathiques. Ce changement de mode est géré par un bouton poussoir, tandis que le rayon de détection des capteurs est régi par deux potentiomètres correspondant au capteur approprié. Les messages communiqués sont exprimés de façon visuelle et sonore, et varient selon le mode de communication et selon le capteur utilisé. Chaque capteur correspond à un message différent et l'utilisation simultanée des deux capteurs permet la communication d'un message supplémentaire.


    MATÉRIEL UTILISÉ:


  • • Module Arduino Diecimilia ATMEGA168
  • • Module Arduino Duemilanove ATMEGA328
  • • Capteurs Maxbotix LV-EZ4 (x4)
  • • Matrice à LEDs Sparkfun RGB Matrix
  • • Module VMusic2
  • • Clé USB Kingston 128Mo
  • • Mini enceinte Eagle
  • • Câblages et connecteurs divers

Lire plus / moins

/// Télécharger le dossier